Berlin la douce, un weekend d’hiver…

Berlin la douce, un weekend d’hiver…

Berlin a toujours été une ville dont j’ai entendu du bien. On m’a parlé du côté historique et de sa richesse culturelle, mais aussi de son côté barré, un peu bobo sur les bords.

La vraie chance, c’est qu’à Toulouse les vols pour Berlin sont presque donnés, comptez 20 euros le trajet !

Alors qu’à cela ne tienne, nous nous sommes envolés pour un petit we dans la capitale allemande qui me faisait de l’œil depuis pas mal de temps déjà.

Pour se loger, ça a été bien plus compliqué. La ville de Berlin n’a pas de centre ville a proprement parler, mais est plutôt organisée par quartiers. Mon premier problème a été de choisir dans quel quartier nous loger. Alors j’ai demandé conseil autour de moi, et fouiné dans de nombreux  blogs, mais en réalité tout le monde a son petit avis sur la question et je n’ai pas été beaucoup plus avancée… Finalement, j’ai évité le quartier de Mitte, rdv incontesté de tous les touristes sur place, et ait décidé de réserver un airbnb dans le quartier de Kreuzberg, le nouveau quartier turc a la mode.

Je dois dire que j’ai été assez déçue des rues dans lesquelles nous logions, truffées de prostituées à la tombée de la nuit et pas forcément très safe. Mais passons, notre airbnb était top et nos hôtes absolument charmants !

Arrivés vendredi soir, nous avons décidé de nous lever le samedi afin de profiter au maximum de la ville. Pas de chance, pluie tout le week-end !

Nous ne sommes pas du genre à laisser le mauvais temps nous arrêter, alors après avoir enfilé nos fringues les plus chaudes, et pris un parapluie, nous sommes parti découvrir la ville.

 

JOUR 1

 

Première étape le samedi matin : le Bundestag ou Reichstag, le parlement. Il est possible de la visiter gratuitement, de nombreuses visités guidées sont organisées. Malheureusement, tout est pris d’assaut et il est nécessaire de réserver sur le site internet du monument de nombreux jours avant. J’ai essayé de réserver nos places une semaine avant le départ, en vain ! Résultat : nous avons admiré le monument de l’extérieur, rien d’exceptionnel selon nous…

Ensuite, direction la Porte de Brandebourg, à quelques pas du parlement. Il s’agit d’un lieu emblématique de la ville : la porte faisait partie intégrante du mur de Berlin. Très jolie, on vous la conseille.

Troisième étape de notre matinée, la place du Gendarmenmarkt, une jolie place sur laquelle trônent deux grandes églises qui se font face, impressionnant !

Histoire de recharger les batteries, et de se sécher un peu,  nous avons brunché ensuite chez Chipps, à deux pas de Gendarmenmarkt. Une déco très sympa et des assiettes de qualité, que demander de plus ? Les tarifs sont cependant plutôt élevés, comparé aux prix berlinois habituels. Mais ça reste une bonne adresse si vous passez dans le quartier.

Berlin est bien entendu une ville chargée d’histoire, et nous voulions nous rendre au Mémorial de la Shoah. L’entrée est gratuite et l’attente plutôt courte, chouette ! A l’intérieur, des témoignages sous forme de vidéos, photos, journaux etc… Une belle claque, comme à chaque fois. A l’extérieur, une sorte de labyrinthe en pierres très hautes, n’hésitez pas à aller vous y perdre.

 

Après toutes ces émotions, nous nous sommes dirigés vers l’Ile aux Musées. Nous étions plutôt intrigués par cette ile en plein cœur de la ville, recouverte de musées. Finalement, on a été plutôt déçus. Pas spécialement belle, ou ancrée de charme…

Nous avons ensuite visité Alexanderplatz, très touristique et commerciale, pas vraiment notre truc. Par contre, si vous souhaitez faire les boutiques, foncez !

Le point positif, c’est que nous avons dégusté un très bon currywurst, la spécialité de Berlin : une saucisse coupée en morceaux, et recouverte d’une sauce tomate au curry, avec des frites. Vous l’aurez compris, il y a plus healthy comme ville…

Nous avons dégusté notre currywurst à la berlinoise, dans la rue devant le kiosque, une super expérience. Le nom du kiosque : Curry 61.

 

Nous avons décidé de tout faire à pied le premier jour histoire de prendre la mesure de la ville, et nous n’avons pas été déçus. Entre la pluie, le froid et les heures de marches on était crevés ! Tout est faisable à pied dans la ville, mais accrochez vous et prévoyez de bonnes baskets ! Je pense finalement que le mieux est de louer un vélo si vous y allez l’été, ou bien de prendre un abonnement de transports à 7euros pour la journée, bien plus pratique, surtout si vous n’y êtes que deux jours comme nous.

Le soir, nous voulions diner dans un restaurant traditionnel berlinois. Après quelques recherches sur internet, nous avons décroché LA perle : Tiergarten Quelle. Ce restaurant, situé sous les voutes du métro aérien, dans un coin totalement perdu de la ville, est une sorte de brasserie allemande typique, dans lequel vous ne rencontrerez que des locaux. Eclairées à la bougie, les grandes tables en bois accueillent une dizaine de personnes, c’est très convivial. Au menu, d’énormes assiettes de spécialités toutes plus copieuses les unes que les autres : saucisses, pommes de terre, chou rouge… Un délice ! Prenez garde, les portions sont réellement gigantesques. Ils proposent aussi des dizaines de bières différentes, laissez vous conseiller par les serveurs, ils sont adorables.

Petit conseil : gardez une place pour leur strudel aux pommes en dessert : une tuerie !

 

JOUR 2

 

Pluie, pluie et toujours pluie… Alors cette fois ci nous avons opté pour le forfait métro pour la journée.

Le matin, direction la Spree pour une petite croisière d’une heure, bien au chaud, très sympa on vous le recommande ! Nous avons fait ça au départ du quai en face de la gare centrale de Berlin accessible en métro, c’était top.

Après ça, le moment tant attendu est enfin arrivé : nous sommes allés nous balader le long des vestiges du mur de Berlin et admirer les très beaux tags qui les ornent. La partie vraiment sympa et atypique à voir reste la East Side Gallery, allez vous y balader c’est hyper agréable.

On ne pouvait pas repartir de Berlin sans avoir dégusté un délicieux Kebab. Moi habituellement, je n’en suis pas trop fan, je trouve ça gras et je ne fais pas confiance à l’hygiène dans les échoppes françaises. Seulement, tout le monde nous a conseillé une seule adresse : Mustapha’s kebabs. Selon la légende, c’est là même qu’aurait été inventé le kebab… Que de promesses ! Nous avons fait la queue pendant près de 40 minutes, dans la pluie et le froid, pour avoir nous aussi droit à notre part de bonheur. Et, comment vous dire… ? LE MEILLEUR KEBAB DE NOTRE VIE.

Oui oui, le meilleur ! Le pain est un pur délice, il est composé de trois sauces différentes concoctées sous nos yeux, de légumes marinés tous plus beaux et bons les uns que les autres, de persil frais, d’un jus de citron et de feta, bref… le bonheur absolu. Allez y vous ne pourrez pas être déçus. Et puis le prix est riquiqui… 3 euros le kebab, incroyable non ?

Pour digérer tout ça, rien de mieux qu’une petite balade au Viktoriapark, à 10 minutes du kiosque. On a beaucoup aimé, on vous le conseille.

La pluie aura finalement eu raison de nous, et nous avons atterri dans un petit café bobo sur les bords, que nous avons adoré. Nous y avons passé près de deux heures, à profiter de la wifi et de cette atmosphère si propre à la ville, si chaleureuse… Le café s’appelle Cucuma Café, et leur latte machiatto est un délice.

 

En conclusion, une petite bouffée d’air frais et la découverte d’une culture que l’on a trouvé proche de la notre. Bon, on vous l’accorde, on a passé notre we à manger, mais les visites étaient cool aussi 😉 Nous n’avons pas non plus eu le coup de cœur pour la ville, et Amsterdam reste à ce jour indétrônable dans nos cœurs, mais si l’envie vous prend de vous aérer un peu le temps d’un we, Berlin reste une destination très sympa !

Pour un petit weekend espagnol, voici mon article sur Barcelone.

 

kebab in Berlin



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *